Voyage Aller

 

Il se trouve que je t’aime, et je n’y suis pour rien
Si les mots sont les mêmes, dans ma bouche ou ma main

Explosive d’essence, tu m’as joué au matin
La partition des sens, sur un air enfantin

Un unique voyage, un aller ou l’on court
Sans nul autre rivage, que d’y croire toujours

Max – 2011

maxi zone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optionally add an image (JPEG only)

Powered By WordPress. A Magnetic theme by Devfloat